L'hiver et le chien

 

 


La neige

 

 

L'ingestion de neige est un jeu qu’affectionnent les chiens.

Il faut rester vigilant car une ingestion massive de neige peut provoquer ce que l’on nomme une gastrite des neiges ou d’eau froide.

Veillez donc à ce que votre chien en consomme de façon modérée.

 

 

 

 

 

Couper les poils entre les doigts et sur les coussinets, pour éviter la formation de "caton"(petits paquets de glace). Pour les protéger, utilisez de la graisse à traire, de la vaseline ou un produits vétérinaire. Bien les sécher en rentrant car il va se lécher et aggraver les lésions.

au sel de déneigement.

Lorsque le sel vient d'être répandu, évitez de faire marcher votre chien dedans car il attaque très vite les coussinets.

Si votre chien boite ou ne veut plus avancer, frottez avec de la neige ou rincez à l'eau claire après chaque promenade.

 

 

 

 

 

Risques d’intoxication

 

Il peut provoquer :

  • des vomissements
  • des diarrhées
  • des spasmes abdominaux

L'ingestion massive peut provoquer des troubles nerveux sérieux.

Il est donc essentiel de surveiller ce que votre chien peut ingérer durant ces balades.

 

Voici quelques noms de produits :

  • Canys - Pat’Dur - vapo
  • Les chaussons peu appréciés 
  • Baume Dermoscent Bio Palm, protecteur 100% naturel

 

 

 

 

 

L’alimentation en hiver

 

Lutter contre le froid provoque une perte d'énergie. La ration alimentaire doit être augmentée de 20 à 30 % en fonction des conditions climatique et de l'activité de l'animal.

Pour les chiens très actifs, il serait mêm recommandé de passer à un aliment "Performance".

Pour les chiens vivant à l'intérieur, il n'est pas recommandé d'augmenter la ration alimentaire pendant les mois d'hiver.

En effet, les températures sont plus ou moins constantes tout au long de l'année.

Ils ne feraient que prendre de l'embompoint !

 

 

 

 

 

Le chien d'intérieur

 

Si votre chien est habitué à vivre à l'intérieur toute l'année, il sera beaucoup plus sensible au froid et surtout à l'humidité. Dans ce cas, il faudra prendre des précautions et limiter la durée des sorties, sans pour autant les supprimer.

 

 

 

 

 

Pourquoi certains chiens sont ils sensibles au froid?

 

La température de nos habitations varie très peu au cours de l'année, les mues des chiens sont alors moins importantes. Ils perdent des poils toute l'année et le remplacement du poil d'été par un pelage d'hiver plus fourni n'a plus lieu.

C'est pour cette raison que les chiens d'intérieur craignent plus le froid hivernal.

 

 

 

Les précautions à prendre

Pour les chiens frileux, à poils très ras ainsi que les vieux toutous (souffrant d'arthrose ou de problème cardiaque) prévoir un manteau ou un pull imperméable.

Choisir un modèle qui enveloppe bien le poitrail, il tiendra plus chaud.

Noubliez pas qu'un froid humide pénètre plus qu'un froid sec et qu'un chien mouillé résiste moins bien au froid.

 

 

 

 

 

Le chien vivant à l'extérieur

 

Un chien peut très bien vivre toute l'année dehors mais cela doit vraiment être "toute l'année" de façon à ca qu'il bénéficie des transitions de l'automne et du printemps qui lui permettent de s'adapter et de changer de poil.

On ne met pas soudain un chien à vivre dehors parce qu'il se met à sentir plus fort à cause de la pluie ou du froid.

Un minimum de confort !

 

S'il dort ou passe la journée dans votre jardin, vous devez lui fournir un abri pour qu'il puisse se protéger du vent et de la pluie ou de la neige.

 

 

 

 

 

Conseils

 

Une grande niche isolée du sol par des pieds et que vous placerez à l'abri des intempéries.

A l'intérieur, mettre des couvertures, un coussin ou de la paille.

L'activité sportive dans la neige...

 

Pour donner à votre chien la condition physique nécessaire, vous devez lui faire pratiquer des activités sportives d'intensité croissante quelques mois avant votre séjour en montagne.

Votre animal devra être capable d'avoir une activité physique dans des conditions climatiques difficiles (froid, neige et altitude).

 

 

 

 

 

A savoir

 

Vous devez préparer ses coussinets plantaires deux à trois semaines avant votre séjour en montagne en appliquant une lotion tannante ou un baume qui renforce la résistance des coussinets.

 Vous évitez ainsi les fendillements, les blessures et les infections.

 

Biobalm est un baume très efficace à appliquer en prévention ou en traitement contre l'apparition

des gerçures, protège et soigne la peau.

 

Les lotions tannantes Solipat et canisort initialement conçues pour les chiens d'utilité ou les chiens de traineau, permettent de rendre les coussinets plus résistants, de les imperméabiliser et éviter les crevasses.

 

Nous vous souhaitons de bons moments cet hiver avec votre compagnon!

 

 

 

 

 

 



Réagir


CAPTCHA